Page 1 sur 1

Essais du SUZUKI TLS 1000

MessagePosté: Mar 26 Avr 2005 12:29
par couennou
Essais du SUZUKI TLS 1000

Sortie en 1996 ce v-twin était supposé pour contrer les italiens sur leurs terrain de prédilection…(pas une mince affaire)
Tout en gardant un prix attractif (± 10 059 €)
J’aurais deux reproches à lui faire :
- Une position de conduite un peu épuisante, mais une autonomie qui permet de se reposer plus souvent
- Et un embrayage (de M….), En effet sur les modèles d’avant 2000 (comme le mien) il est un peu capricieux, et a tendance à patiner entre 7 et 9000 trs/min ce qui est horripilant lorsqu’on arsouille un pe… mais ce dont on ne s’aperçoit pas si l’on roule tranquille.

La mienne est bridée à 100cv et le dèbridage est assez coûteux sur les vieux modèles (arbres à cames à changer)
Sinon à conduire c’est un régal, ça vibre à bas régime, c’est vivant quoi…(les personnes qui ont eu l’occaz de l’essayer me comprendront…).
Le couple est présent à tous les régimes, et dans les enchaînements de petits virages c’est un bonheur… Le power est présent de partout et ça envoie du gros de 3000 à 11000. Mais quand tu vois 200 sur le compteur alors que tu viens juste d'ouvrir en grand, tu te dis : "nom de dieu, c'est dingue, dingue, ddiiinnnggguueee, mais c'est trop bon..

La position est clairement orientée sport, mais reste quand meme supportable.
Certains ont vivement critiqué l’amortisseur (bizarre,vous avez dit bizzare, comme il est bizzare...) d’occaz je l’ai acheté avec un amortisseur EMC (donc pas de souci).
Elle a tendance à faire un peu fondre les pneus. Mais ma conduite n’y est certainement pas pour rien…

Coté freinage deux adjectifs pour les qualifier, Puissants et dosables (c’est une suz…) c’est pas trop agressif (moi j’aime bien) ça reste très dosable sous la pluie et si on appuie fort sur le levier ça freine fort, très fort ils te balancer la tête dans les compteurs sans difficulté. (ça muscle les avant bras…)

La tenue de route est impec (comparé à un cb 750 ma moto précédente, mais à ce niveau la tout est super alors…) non sans dec ça colle bien au pavé (il est sur que c’est pas une R1 ou autre, mais si on ne fait pas de piste ça vas super bien)

Coté conso on a beaucoup exagéré la voracité du twin…(il est vrai que ça a une autonomie ridicule, comme la majorité des sportives) il m’et arrivé de remettre 15L après 120km… mais de manière générale au rythme balade…ça tourne à 230km d’autonomie avant reserve (3L)

LE MOTEUR est un bicylindre en V, 4 T, refroidi par eau, double ACT, 4 soupapes par cylindre ; 996 cm3 (98 * 66mm) ; 100 ch à 8500 tr/mn - 136 ch en Full Power(au vilbrequin…± 120 à la roue) ; 9,2 mkg à 7000 tr/mn boîte 6 v ; transmission secondaire par chaîne.


PARTIE-CYCLE : cadre multitubulaire en alu ; susp.AV fourche téléhydraulique inversée, déb. 120 mm ; susp.AR monoamortisseur type Rotary Damper, dèb 128 mm (moi c’est un EMC hydrolique); frein AV 2 disques Ø 320 mm, étriers 6 pistons ; frein AR 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons ; roues AV/AR 17"; réservoir 17 L ; poids à sec 187 kg.

pour de plus amples renseignements,...

http://vtsc.free.fr/

MessagePosté: Mer 03 Aoû 2005 1:42
par couennou
C'est super un TL qui patine plu et qui demarre au 1/4 de tour... :fie: